Des essais in silico pour évaluer la toxicité cardiovasculaire de futurs médicaments

INSPIRE cherche à améliorer l’évaluation de la toxicité cardiovasculaire de futurs médicaments, afin d’écarter au plus tôt ceux qui génèrent des effets secondaires assez graves pour provoquer l’arrêt du développement ou le retrait du marché. Nous sommes dix partenaires issus de six pays : équipes de recherche en pharmacologie, laboratoires pharmaceutiques, fournisseurs de logiciels et de capteurs, sociétés de biotechnologies… Inria développe des méthodes in silico, autrement dit des modèles numériques qui compléteront les essais in vitro et in vivo menés par ailleurs pour évaluer cette toxicité.

Voir l’article complet sur inria.fr