La 5G au service d’une médecine de proximité à distance

L’association entre 5G, Chine et coronavirus est pertinente, mais pas dans le sens où l’entendent les complotantes. Quand on associe santé publique et 5G, le premier sujet qui apparait est une fake news : la 5G aurait favorisé la propagation du coronavirus. La raison invoquée : la Chine, pionnière de cette nouvelle génération de transmission de données mobiles serait, comme par hasard, le pays où est apparu le virus. L’association entre 5G, Chine et coronavirus est pertinente, mais pas dans le sens où l’entendent les complotistes. Au contraire, au-delà des justes questionnements sur l’utilisation des données, les pays où la lutte contre le virus semble avoir été la plus efficace sont les pays où la 5G a été déployée.

Voir l’article complet sur latribune.fr